Actualités

La data fabric, au centre des enjeux de l’hybridation dans un contexte de transformation digitale

24 Aug 2021

Utiliser le cloud privé pour des questions de souveraineté et la puissance du cloud public pour accéder ponctuellement à des services additionnels amène les entreprises à repenser leur stratégie datacenter dans une architecture hybride. Il convient toujours de s’assurer de la sécurisation des données de bout en bout, mais l’enjeu va désormais au-delà.

L’hybridation de l’infrastructure repose sur un principe simple : Il s’agit de gérer ses données sur site ou sur un cloud privé – notamment les plus sensibles, nécessitant un encadrement légal - puis de les mettre à disposition du cloud public, afin de profiter des services proposés par ce dernier. Objectif : Exploiter la puissance de calcul des hyperscalers – ces fournisseurs de cloud public – pour tirer de ses données de nouvelles informations, grâce aux algorithmes fonctionnant sur le cloud. Reste que la sécurité est régulièrement mise en avant pour freiner le recours à ce type d’architecture. Une vraie question bien-sûr, mais les enjeux de l’hybridation dépassent largement le simple problème de la sensibilité de la donnée pour adresser les problématiques globales de transformation digitale. En effet, en évitant de stocker des données stratégiques chez un fournisseur de services de cloud public étranger, les DSI d’entreprises aux activités sensibles, ne proposent pas certains services utiles pour des questions de coût ou de dimensionnement de l’infrastructure. Ils se coupent ainsi de possibilités qui deviennent clés dans un contexte de transformation des modèles économiques et qui sont principalement accessibles chez les hyperscalers. L’Intelligence Artificielle (IA) en est l’exemple le plus symbolique.

Privatiser le recours au cloud public

Des solutions autorisant l’exploitation du plein potentiel du cloud tout en tenant compte des impératifs de sécurité voient le jour en proposant une gestion fine de l’hybridation. Cyllene, opérateur de transformation digitale, et ses partenaires stratégiques Cisco et Netapp, opèrent une plateforme de services cloud « Alter », dans ses propres datacenters basés sur cette technologie. Pour Jérôme Ospitaletche, Directeur des Services Transverses chez Cyllene, « nous opérons nos propres liens fibre avec nos clients sécurisant ainsi le trafic de données de bout en bout. Nos liens d’interconnexion multiples aux outils internet en tant qu’opérateur avec les cloud publics Microsoft Azure ou AWS apportent une maitrise intégrale du transport de la data, quel que soit son positionnement géographique, concept de la géotransparence initié par Olivier Poelaert, Président de Cyllene».

Cyllene travaille de cette manière pour le compte d’un de ses clients de l’industrie aéronautique, spécialisé dans la découpe au laser d’alliage très spécifique. La société produit des pièces comportant des informations obligatoires de traçabilité (numéro de série, numéro de lot, date de fabrication, etc.). Le contrôle qualité nécessite donc une radiographie de chaque pièce, réalisée et stockée en local sur site, puis archivées sur du long terme dans les datacenters de Cyllene. « Nous avons conçu un projet consistant à relier une infrastructure sur site à un cloud privé distant, sécurisé, tout en exploitant par la suite un algorithme d’intelligence artificielle sur notre grille de calcul, qui nous permet de détecter un défaut ou d’éventuelles failles dans la pièce à partir des clichés».

Pouvoir exposer des données sensibles a priori

Plus généralement, pour les clients de Cyllene, il n’est pas question d’exposer leur base de données à un risque majeur. Ils lui font donc confiance pour stocker, valoriser, archiver leurs données, en assurant une sécurité de bout en bout. Pour une entreprise, collaborer implique cependant de pouvoir partager certaines données.

Cyllene a donc construit ses datacenters dans cette optique et s’est appuyé sur les infrastructures convergées Flexpod (Cisco/Netapp) pour ses trois datacenters. Une technologie que Cyllene a été l‘un des premiers à exploiter en France. Celle-ci lui a notamment permis de passer les différentes étapes de certification. Cyllene est ainsi certifié ISO27001, SOC 1 type 2, SOC 2 type 2, hébergeur de données de santé (HDS), et tout récemment agréé PCI DSS pour les opérations bancaires.

Next article

Gérer mes Cookies

Les cookies sont importants pour le bon fonctionnement d'un site. Afin d'améliorer votre expérience et nos services, nous utilisons des cookies pour collecter les statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités de notre site Web.

Vous pouvez choisir de bloquer certains types de cookies. Sélectionnez votre choix concernant chaque catégorie de cookie. Cliquez sur «soumettre les préférences » pour valider vos choix.

Mesure d'audience

Ces cookies servent à mesurer et analyser l’audience de notre site (nombre de visiteurs, pages vues, durée sur le site, etc.) afin d’en améliorer la performance.

To receive our product sheet,
please enter your email address

To download our document, please enter your email address